En partenariat avec
Envoyez
vos photos & vidéos
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
Vendée Globe 2012-2013
Voir la page de l'événement "Vendée Globe 2012-2013"
8
Voter
Voter

Vendée Globe : Safran remorqué vers son port d'attache après l'abandon de Marc Guillemot

Sports Info non vérifiée Info vérifiée Les Sables-d'Olonne, France - 11 novembre 2012

Après une collision avec un objet flottant non identifié samedi soir, Marc Guillemot est rentré aux Sables d'Olonne dans la nuit et rejoint son port d'attache de La-Trinité-sur-Mer ce dimanche 11 novembre 2012. Après inspection de son bateau, le skippeur a abandonné au petit matin car sa quille est cassée.

"Le skipper de Safran était rentré au port dans la nuit après avoir entendu un grand bruit probablement dû à un choc. Il naviguait sous grand voile et avait pris la décision de faire route vers Les Sables d'Olonne afin de faire un point sur la gravité de la situation. «Ce qui est sûr, c’est qu’il y a eu un premier bruit, et peut-être une demi-seconde après un bruit un peu plus fort, plus violent, et pas très sain. Le bateau s’est mis à gîter fortement. Je n’en tire aucune conclusion, il faut aller inspecter ce qui s’est passé», avait confié le navigateur au milieu de la nuit avant d'annoncer son abandon au petit matin.

Chaudement applaudi à son retour au Sables, Marc Guillemot a refusé de s'apitoyer sur son sort. «C'est un coup dur, mais on va se relever», a promis le Morbihannais «C'est la faute à pas de chance. Je n'ai pas du tout envie qu'on s'apitoie ou de m'apitoyer sur mon sort. Je suis juste triste et l'équipe aussi» avant de regretter d'avoir désormais «le triste record de la longueur en temps du Vendée Globe». Quelques heures plus tard, Guillemot est reparti - toujours à bord de son bateau Safran - mais remorqué par un bateau à moteur.

Des plongeurs ont inspecté son monocoque dès le lever du jour et rapidement, le verdict est tombé :rupture de la quille sous la flottaison. Ne disposant pas de quille de rechange, Safran ne peut pas repartir en course. Lundi 13 novembre dans la matinée, le monocoque prendra la mer en remorquage jusqu’à La Trinité-sur-Mer, où il sera mis au sec. La tête de quille sera soumise à des examens métallurgiques afin de déterminer les causes de cette rupture. Le groupe Safran accompagne Marc Guillemot depuis 7 ans et a annoncé qu'il le «soutenait dans ce moment difficile»."

Source : Le Parisien

Voter
Voter
8
Signaler un abus
À voir également
Commentaires (4)
Seuls les lettres, chiffre et '_' sont autorisés.
Merci d'entrer votre adresse email
Envoyer
Annuler