En partenariat avec
Envoyez
vos photos & vidéos
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
Tour de France 2012 - 99e édition
Voir la page de l'événement "Tour de France 2012 - 99e édition"
10
Voter
Voter

Voeckler, seul rayon de soleil du cyclisme français ?

Sports Info non vérifiée Info vérifiée Brenac, France - 15 juillet 2012

Le coureur français Thomas Voeckler a remporté ce mercredi 18 juillet 2012 la 16e étape du Tour de France à Bagnères-de-Luchon. Grâce à cette 2e victoire depuis le début de la compétition, il redore le blason d’un cyclisme français qui avait quelque peu perdu de son éclat.


Depuis plusieurs décennies, le cyclisme français va mal. Le dernier coureur français à avoir remporté la Grande Boucle est Bernard Hinault... en 1985. Il y a 27 ans ! Depuis, les coureurs français n'ont jamais fait mieux que de monter à de rares reprises sur le podium. Et, si les cyclistes français parviennent à remporter des étapes (30 sur les 10 dernières années), ils peinent toutefois à rayonner dans le classement général. Au milieu de ce bilan grisâtre, Thomas Voeckler fait figure d'éclaircie

Un palmarès impressionnant

Les dix dernières années sourient effectivement au coureur originaire d’Alsace. Sur les 30 étapes françaises remportées pendant cette période, il en a 4 à son actif et totalise 20 jours avec le prestigieux maillot jaune sur les 26 jours pendant lesquels un Français l’a porté. En 2012, il remporte la 10e et la 16e étape du 99e Tour de France, respectivement à Bellegarde-sur-Valserine et à Bagnères-de-Luchon.

Vers une relève du cyclisme français ?

Avec 5 victoires en 16 étapes, le Tour de France 2012 fait la part belle aux coureurs français. Une belle perspective pour l’avenir de la discipline dans l’Hexagone, que l’on doit à Thomas Voeckler certes, mais également à d’autres cyclistes révélés lors de la compétition. Thibaut Pinot et Pierre Rolland en font partie.

Néanmoins, certains spécialistes s’accordent pour dire que le classement général pour la nouvelle génération de coureurs français, ce n’est pas pour tout de suite. D’après Christophe Moreau, 4e du Tour de France 2000, tout est une question de culture : “Dans notre pays, on oriente les coureurs vers des gros coups, comme des victoires d'étape, qui finalement ont plus d'impact médiatique qu'une place d'honneur au classement général. C'est plus facile physiquement et psychologiquement de briller sur une journée plutôt que sur trois semaines”.

Quant à Nicolas Vogondy, triple champion de France sur route entre 2002 et en 2010, il a bon espoir et estime que tout est question de temps : "Ces dernières années, on a eu une génération un peu creuse, explique-t-il. Mais tout cela est derrière nous. Nous avons maintenant de très bons jeunes comme Pierre Rolland, Thibaut Pinot et Jérôme Coppel. Ils sont talentueux mais il faut être patient avec eux."

 

Ces photos ont été prises par notre contributeur le 15 juillet 2012, lors de la 14e étape du Tour qui reliait Limoux à Foix.

Voter
Voter
10
Signaler un abus
À voir également
Commentaires (9)
Seuls les lettres, chiffre et '_' sont autorisés.
Merci d'entrer votre adresse email
Envoyer
Annuler