En partenariat avec
Envoyez
vos photos & vidéos
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
3
Voter
Voter

Visite compliquée à Londres pour le candidat à la présidentielle américaine Mitt Romney

Politique Info non vérifiée Info vérifiée Londres, Royaume Uni - 26 juillet 2012

Le candidat républicain à l'élection présidentielle américaine Mitt Romney était en visite au 10 Downing Street ce 26 juillet 2012. Le but de sa visite ? Se donner une stature internationale, pour l'essentiel. Mais les choses s'avèrent plus compliquée que prévu.

L'ancien gouverneur du Massachusetts a eu une remarque malencontreuse lors d'une interview avec la chaîne de télévision NBC. Il y a déclaré que la sécurité autour des Jeux olympiques de Londres était "déconcertante".

Interrogé sur le fait que Londres soit "prête", il a répondu "Il est difficile de savoir comment cela va tourner. Il y a plusieurs choses qui sont déconcertantes. Les histoires sur cette entreprise de sécurité privée qui manque d'effectifs, la possible grève des employés des douanes et de l'immigration. Ce n'est évidemment pas très encourageant."

Les commentaires de Romney lui ont valu une réponse du maire de Londres, Boris Johnson, qui, lors d'un rassemblement pour les JO s'est adressé à la foule en lançant : "J'apprends qu'il y a un homme du nom de Mitt Romney qui veut savoir si nous sommes prêts. Il veut savoir si nous sommes prêts ? Sommes-nous prêts ?" Une incantation à laquelle la foule a bruyamment répondu par l'affirmative. 

Le Premier ministre britannique David Cameron y est également allé de son commentaire, affirmant que Londres est une ville dynamique et qu'il "est plus facile d'organiser des Jeux olympiques au milieu de nulle part". Une allusion transparente aux JO de Salt Lake City, en 2002, dont Mitt Romney était chargé de l'organisation.

Romney a tenté une marche arrière en expliquant qu'il y avait toujours de "très petites choses" qui ne fonctionnaient pas selon le plan initial au début d'une olympiade.

Après sa rencontre avec l'adversaire de Barack Obama, Cameron a déclaré qu'il avait senti que le Royaume-Uni avait la confiance de Romney.

Les Jeux olympiques de Londres se dérouleront du 27 juillet au 12 août 2012.

Voter
Voter
3
Signaler un abus
À voir également
Commentaires (2)
Seuls les lettres, chiffre et '_' sont autorisés.
Merci d'entrer votre adresse email
Envoyer
Annuler