En partenariat avec
Envoyez
vos photos & vidéos
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
Fête Nationale du 14 Juillet 2012
Voir la page de l'événement "Fête Nationale du 14 Juillet 2012"
22
Voter
Voter

Comment se déroulera le premier 14 juillet de François Hollande ?

Politique Info non vérifiée Info vérifiée Paris, France - 11 juillet 2012

Ce 14 juillet 2012 sera le premier du président de la République fraîchement élu, François Hollande. Au programme : défilé militaire, interview télévisée et fête maritime à Brest.

 

La réception

La veille, vendredi 13 juillet, François Hollande assistera à la réception annuelle organisée au ministère de la Défense. Une tradition interrompue en 2007 par Nicolas Sarkozy.

 

Le Défilé

Comme de coutume, le nouveau Chef de l'Etat assistera samedi 14 à partir de 10h15 au défilé militaire sur les Champs-Elysées. Cette année, il aura pour thème "les armées au service de la nation et de la paix dans le monde". Pour l'occasion, le bataillon français ayant servi au Liban dans le cadre de la force des Nations Unies, défilera en tête des troupes. En tout, 4 950 hommes et femmes, accompagnés de 241 chevaux, 450 véhicules, 82 motos, 66 avions et 32 hélicoptères défileront sur - et au dessus - de la plus belle avenue du monde. Pour la première fois, un drone de la sécurité aérienne survolera le défilé.

Notre Reporter Citizenside a assisté aux préparatifs, sous la pluie, mercredi 11 juillet 2012. Dès 6h, "la musique a donné le rythme et les soldats se sont relayés sur la belle avenue", sous les yeux attentifs du Ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian et de sa délégation. Trois tableaux se succèderont.

Le premier, qui ouvre la cérémonie, est la formation musicale de la marine nationale, le "Bagad de Lann-Bihoué". Composée de 30 sonneurs, elle fête cette année ses soixante ans. Le deuxième est une exécution de la "reprise des douze" par le régiment de cavalerie de la Garde républicaine. "Formée de douze cavaliers montés sur des chevaux alezans, la 'reprise des douze' est l’héritière des grands principes de l’équitation française", explique notre contibuteur. Le troisième tableau est "une interprétation de La Marseillaise conjointement par le choeur de l’armée française, la chorale d’enfants des Petits chanteurs d’Asnières et des militaires blessés sur les théâtres d’opérations. Le tout, accompagnés par la musique de la Légion étrangère qui l'interprète dans sa version orchestrée par Hector Berlioz".

Puis, le détachement Français de l'ONU et un groupe représentant les Ecoles défilera, suivi par une brigade de Sapeurs-Pompiers, le bloc des chasseurs Alpins et la Légion Etrangère. La musique de la Gendarmerie clôturera le défilé.

"Les répétitions se sont terminées vers 8h par un petit déjeuner et l'avenue a progressivement été réouverte à la circulation", continue notre Reporter Citizenside. Au-delà de la mise à l'honneur des soldats de l'ONU, il a retenu "l'excellente présence des chasseurs alpins, la reprise à 12 chevaux par la Garde Républicaine, qui est un exercice de style difficile à coordonner et la prestation des petits chanteurs d'Asnières".

 

L'interview

Comme ses prédécesseurs François Mitterrand et Jacques Chirac, François Hollande donnera une interview télévisée. Il sera interrogé pendant une petite heure par Claire Chazal (TF1) et Laurent Delahousse (France 2) à 13h15 à l'Hôtel de la Marine, place de la Concorde.

Cette interview doit être un moment fort car "ce sera sa première grande interview généraliste, deux mois pile après son entrée à l'Elysée", a expliqué Bernard Poignant, chargé de mission à l'Elysée. L'entretien aura pour objectif de "délivrer un message à la nation, à travers un discours sur le sens à donner à la direction du pays", comme l'a annoncé François Hollande, qui abordera les sujets nationaux et internationaux de l'actualité récente.

Nicolas Sarkozy avait choisi d'en finir avec cette traditionnelle interview dès le début de son mandat en 2007. Malgré tout, il s'était exprimé en direct de la parade militaire le 14 juillet 2011, au sujet de l'intervention militaire française en Afghanistan.

 

Les portes ouvertes

Pas de Garden party dans les jardins du palais présidentiel cette année ! Le mois dernier, François Hollande avait annoncé que ce rendez-vous déjà supprimé en 2010 par Nicolas Sarkozy pour des raisons économiques, ne serait pas réorganisé.

L'année dernière, le député socialiste René Dosière avait d'ailleurs révélé le coût exorbitant de la réception, en partie dû à l'inflation du nombre d'invités. La réception a coûté près de 733 000 euros en 2009. Cette somme "correspondant aux traiteurs est de 313 618 euros, les aménagements de tentes ont coûté 295 921 euros et les vins et le champagne 43 128 euros", peut-on lire sur Le Nouvel Obs. Les "frais divers", soit le nettoyage, l'impression et d'autres extras, "sont montés à 80 159 euros". Quant aux invités, ils étaient 5 000 en 2007 pour finir à 7 500 deux ans plus tard !

Pas de Garden party donc, mais les jardins de l'Elysée seront toutefois ouverts au public de 13h à 18h. Le Chef de l'Etat voudrait "revenir vers les Français" et leur permettre de découvrir le lieu de vie de leur(s) Président(s). Seul hic, François Hollande ne sera pas présent.

 

La Fête maritime

Pour finir la journée, François Hollande participera au 20e anniversaire de la Fête maritime internationale, "Tonnerres de Brest" à partir de 17h. Organisée tous les quatre ans dans le port finistèrien, la ville et la Marine nationale reçoivent des nations maritimes et leurs navires ambassadeurs.

C'est un moyen pour François Hollande d'être "dans un autre endroit que simplement à Paris pour un 14 juillet" et de rencontrer, entre autres, des jeunes européens ainsi que des sauveteurs en mer.

Voter
Voter
22
Signaler un abus
À voir également
Commentaires (18)
Seuls les lettres, chiffre et '_' sont autorisés.
Merci d'entrer votre adresse email
Envoyer
Annuler