En partenariat avec
Envoyez
vos photos & vidéos
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
8
Voter
Voter

Roméo Langlois libéré et reçu à l'Elysée

Politique Info non vérifiée Info vérifiée Paris, France - 01 juin 2012

Roméo Langlois, journaliste de France 24 et ex-otage libéré par les Farc en Colombie après un mois de captivité, a été reçu par le Président François Hollande, ce vendredi 1er juin 2012.

A la sortie de son entretien avec le président de la République, Roméo Langlois a rendu hommage à ses proches, à la chaîne France 24 et au gouvernement français, aux micros de ses collègues dans la cour de l'Elysée. "L'affaire a été bien gérée et très bien traitée. Le gouvernement colombien a joué le jeu dès le premier jour. Il s'est montré très prudent", a-t-il déclaré.

"François Hollande s'est beaucoup intéressé, il a posé beaucoup de questions sur mes conditions de détention, sur le conflit colombien. Il n'a pas beaucoup parlé. Il voulait connaître mon point de vue sur la possibilité d'une paix négociée en Colombie. Voilà le genre de questions qu'il m'a posées", a-t-il continué.

A son tour, François Hollande a pris la parole et insisté pour dire "qu'il n'y a eu aucune tractation, aucun échange, aucune condition" pour la libération du journaliste.

"J'ai reçu une lettre des Farc qui expliquait leur position, avec des excuses. Je tiens par ailleurs à remercier le gouvernement colombien pour son action, et je tiens à adresser une pensée, au-delà de Roméo Langlois, qui est désormais libre et en bonne santé, à toutes les familles d'otages encore détenus : ne perdez pas espoir", a ajouté le président. "Aujourd'hui est un jour heureux pour Roméo Langlois, mais il y a encore beaucoup de travail à faire pour les autres otages", a-t-il déclaré.

Voter
Voter
8
Signaler un abus
À voir également
Commentaires (2)
Seuls les lettres, chiffre et '_' sont autorisés.
Merci d'entrer votre adresse email
Envoyer
Annuler