Amnesty International a déclaré que sa vie serait réellement en danger s’il poursuivait sa grève de la faim et que "les autorités palestiniennes doivent remettre en liberté un détenu palestinien ou l'inculper d'une infraction prévue par la loi et le juger dans les meilleurs délais".

700 détenus de la prison ont rejoint le mouvement et son père s'est lui aussi mis en grève depuis lundi.

">
En partenariat avec
Envoyez
vos photos & vidéos
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
23
Voter
Voter

Manifestation de soutien à Khader Adnan, en grève de la faim en Israël

Politique Info non vérifiée Info vérifiée Ramallah, Cisjordanie - 09 février 2012

Une trentaine de manifestants  palestiniens se sont regroupés devant le checkpoint d'Ofer Prison Junction en soutien à Khader Adnan ce jeudi 9 février 2012.

Khader Adnan, 33 ans, a été arrêté le 17 décembre 2011 chez lui dans le village d'Arrabe, près de Jénine, en Cisjordanie occupée, après que les forces de sécurité israéliennes ont fait irruption à son domicile très tôt ce matin-là.

C'est un activiste palestinien, considéré comme un chef de file du Djihad islamique palestinien. Il a entamé une grève de la faim depuis le 10 décembre en protestation de sa détention sans charges ni procès.

Il a été condamné à quatre mois de détention administrative par un tribunal militaire israélien le 10 janvier 2012.

Adnan a été hospitalisé après 51 jours de grève de la faim et Amnesty International a déclaré que sa vie serait réellement en danger s’il poursuivait sa grève de la faim et que "les autorités palestiniennes doivent remettre en liberté un détenu palestinien ou l'inculper d'une infraction prévue par la loi et le juger dans les meilleurs délais".

700 détenus de la prison ont rejoint le mouvement et son père s'est lui aussi mis en grève depuis lundi.

Voter
Voter
23
Signaler un abus
À voir également
Commentaires (0)
Seuls les lettres, chiffre et '_' sont autorisés.
Merci d'entrer votre adresse email
Envoyer
Annuler