En partenariat avec
Envoyez
vos photos & vidéos
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
44
Voter
Voter

Les Arts de la Rue entrent en campagne pour mettre l'art au coeur du débat politique

Politique Info non vérifiée Info vérifiée Paris, France - 30 octobre 2011

A l’approche des échéances électorales de 2012, la Fédération nationale des arts de la rue entre en campagne et lance Ruée Libre ! pour que l’art et la culture soient mieux pris en compte dans les débats des prochaines élections. Convaincus que l’art n’est pas un secteur mais une dimension fondamentale de notre vivre ensemble, les arts de la rue convergent vers Paris pour porter un message fort :"L'Art est public "!

Le 26 octobre dernier, plusieurs dizaines de compagnies se sont élancés en convois (camions, bus, voitures...), des quatre coins de la France, pour rejoindre Paris en plusieurs étapes.

La journée du 29 octobre à Paris a été rythmé par deux actions symboliques fortes.

Le matin : Une délégation d’une trentaine de personne s'est rendue aux sièges des principaux partis politiques, dont les membres des Fédérations régionales et nationale, des partenaires et des journalistes, sont allés à la rencontre des représentants des sièges de campagne de différents partis politiques (Europe Écologie - Les Verts, Front de Gauche, PS, Nouveau Centre, UMP, ) afin de présenter l’Appel pour une politique culturelle réinventée aux candidats à l’élection présidentielle ainsi que les différentes contributions glanées durant la convergence.

Selon la Fédération Nationale des Arts de la Rue, l'UMP n'a pas daigné répondre aux multiples sollicitations, faîtes notamment au cabinet de Jean-François Copé.

L’après-midi : Les convois se sont rassemblés à 14h30, Place de la République à Paris, afin d’être visibles au cours d’une grande action artistique collective et politique. Cette place aura été le point de rencontre entre les artistes et le public afin de montrer que plus que jamais L’ART EST PUBLIC.

4 chaises monumentales y ont été installé pour l'occasion par Pierre Surtel.

Le public était invité à apporter une chaise pour participer à cette action symbolique.

Cette place a constitué le point de rencontre entre les artistes et le public afin de montrer que plus que jamais L’ART EST PUBLIC.



 

Voter
Voter
44
Signaler un abus
À voir également
Commentaires (2)
Seuls les lettres, chiffre et '_' sont autorisés.
Merci d'entrer votre adresse email
Envoyer
Annuler