En partenariat avec
Envoyez
vos photos & vidéos
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
9
Voter
Voter

Japon: un été cuisant, déjà 8 morts et 1500 hospitalisés

Planète Info non vérifiée Info vérifiée Chūō-ku, Japon - 30 juillet 2012

"On a beau se dire que c'est l'été et qu'en été il est normal qu'il fasse bien chaud (et moite, suivant le climat typique du Japon) cette année nous aurons été particulièrement bien servis en soleil.


Si bien même que déjà 2400 personnes ont dû consulter la médecine pour des coups de chaleur, des malaises parfois dès le quai du métro matinal (vu ce matin-même) provoqués par l'intense chaleur de cet été 2012, olympique à plus d'un titre; 1500 ont dû être hospitalisées d'urgence, et huit sont déjà décédées. Et nous ne sommes pas même encore au mois d'août qui est le point culminant des mois de Phoebe (Voir article sur www.japantimes.co.jp)

En tout cas aujourd'hui comme hier et la fin de semaine dernière, l'astre du jour se sera montré de plomb, perçant sans peine ombrelles, lunettes noires, manchons anti-UV, et agissant de concert avec un taux d'humidité très important pour transformer toute la journée Tokyo en cocotte-minute.

Comme on peut le voir dans les photos qui illustrent ce sujet d'ailleurs, Japonais comme touristes chinois ou coréens, simples badauds comme journalistes en mission, tout le monde aura sué à grosses gouttes. Pas de passe-droit !

Signe que le climat du moment devenait difficilement soutenable, la célèbre place du quartier de Shimbashi (reconnaissable entre toutes à sa vieille locomotive noire) d'ordinaire remplie du matin au soir de VRP entre deux visites commerciales, de désoeuvrés passant le temps à observer le ballet urbain, de voyageurs attendant l'heure de leur train, de michetons attendant d'être abordés par quelque habile "harponneur", de jeunes gens se donnant rendez-vous pour aller trinquer dans un bistrot du coin sans oublier les sempiternelles équipes de télévision qui usent et abusent quotidiennement des lieux pour les besoins de leurs interviews, eh bien tout ce microcosme s'était évaporé comme par magie. Ce qui nous aura donné l'occasion rare de photographier la vieille locomotive emblématique de cette placette comme on le voit sans personne à proximité... et pas à trois heures du matin mais aux alentours de midi !


Un peu plus loin, on découvre entre autre en plein quartier chic, Ginza, qu'un épicéa, arbre appartenant à une famille d'arbres plutôt rustique, est mort déshydraté. Un voisin (non présent en photo) est d'ailleurs en train de prendre le même chemin du dessèchement, comme quoi ce n'est pas toujours drôle non plus d'être un végétal incapable de s'offrir une petite bouteille d'eau minérale pourtant souvent pratiquement à portée de branche. Le supplice de Tantale ne nous est clairement pas réservé et même pourrions-nous nous dire qu'il est davantage encore le fléau par excellence affligeant le règne végétal, plutôt que celui des êtres humains..."


Note: on trouvera parmi les sujets saisis par notre objectif un jeune homme se protégeant tant bien que mal du soleil à l'aide d'un tissu blanc. Gardons-nous bien de nous moquer de lui, il ne fait qu'appliquer les règles de survie maintes fois rappelées par Bear Grylls. Il est en tout état de cause bien moins inconséquent que ces nombreux Japonais qui déambulent sous un astre en fureur tout habillés de noir. Une sorte de tradition qui échappe à toute explication ethnologique car il est supposé acquis que chaque peuple a su développer au cours des siècles et des millénaires, au moins la sagesse nécessaire à faire face au climat du pays qu'il habite. Idée reçue que ceci, et il est patent qu'il faut toujours bien se garder des généralités en matière humaine, dans le négatif comme dans le positif.

 

Photos prises le 30 juillet 2012 à Tokyo au Japon.

Voter
Voter
9
Signaler un abus
À voir également
Commentaires (11)
Seuls les lettres, chiffre et '_' sont autorisés.
Merci d'entrer votre adresse email
Envoyer
Annuler