En partenariat avec
Envoyez
vos photos & vidéos
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
94
Voter
Voter

Japon: la campagne de pêche à la baleine relancée

Planète Info non vérifiée Info vérifiée Wakayama, Japon - 04 octobre 2011

Quand on se promène dans les rues du Japon, il est un motif qui revient ici et là, censé illustrer le lien antique qui rattache les Japonais à la mer et à ses bienfaits, et ce motif, c'est la baleine, animal "gros nounours" qui réjouit la vue des petits, et remplit d'admiration les grands.

Or, malgré cette affection équivoque - je t'aime, je te mange - de façade et les très nombreuses protestations à l'échelle mondiale, le Japon s'apprête donc à relancer sa campagne de pêche à la baleine, une chasse qualifiée de "scientifique" afin de contourner les règles internationales en matière de protection des espèces en voie de disparition auxquelles appartiennent incontestablement les grands mammifères marins.

La campagne de l'année dernière avait été interrompue par l'intervention de plus en plus audacieuse d'activistes engagés dans la protection des baleines, du moins est-ce la version officielle qui nous est servie cette année encore.

Le fait est, en vérité, que le fruit des pêches s'était vite révélé très en deçà des objectifs initiaux, l'interruption pour cause extérieure de la campagne 2010 était donc tombée à point nommé pour éviter au Japon de devoir s'expliquer sur la faiblesse de ses prises qui pouvaient révéler un grave effondrement du "stock" baleinier, ce qui aurait aggravé la position déjà difficile du Japon sur la scène internationale.

Cette année, les activistes ont d'ores et déjà annoncé leur intention de prendre tous les risques, même mortels, afin d'empêcher les baleiniers nippons d'écumer les mers. Du coup le ministère de la pêche vient lui-même d'annoncer son intention d'envoyer des navires d'escorte au côté de sa flotte baleinière, ce qui promet de beaux affrontements en perspective.

Légende photo: à en croire les discours officiels nippons, la baleine n'est péchée qu'à dose homéopathique, et uniquement dans un but scientifique. Cela dit, la viande de baleine ne manque jamais sur les étals de certains supermarchés, et des boutiques s'en sont même fait ouvertement une spécialité comme nous en voyons un exemple parmi les images qui illustrent ce sujet.

La viande de baleine est vendue soit crue à manger telle qu'elle, soit fumée, en "bacon", marinée, confite etc. Certaines boutiques de souvenirs des "villages de pécheurs" de la préfecture de Wakayama, par exemple, regorgent de ces spécialités locales fièrement marquées de ces trois caractères: くじら (baleine).

Parmi l'une des photos de ce sujet, se trouve aussi une affichette faisant la publicité du musée du cétacé où les parents pourront faire connaître à leur progéniture à quel point le Japon affectionnent ces animaux. Un peu, beaucoup... Entrée: 200 yens. Détail cocasse, ce musée se situe à Taiji, c'est à dire dans la ville dénoncée dans le film oscarisé "The cove - La baie de la honte"  désormais mondialement célèbre pour annuels massacres "coutumiers" de dauphins.

Voter
Voter
94
Signaler un abus
À voir également
Commentaires (4)
Seuls les lettres, chiffre et '_' sont autorisés.
Merci d'entrer votre adresse email
Envoyer
Annuler