En partenariat avec
Envoyez
vos photos & vidéos
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
5
Voter
Voter

Japon : Le déménagement du marché au poisson de Tsukiji à nouveau reporté

Info locale Info non vérifiée Info vérifiée Chūō-ku, Japon - 10 janvier 2013

L'un des plus célèbres marchés aux poissons du monde - et même le plus grand paraît-il - devait être relocalisé depuis que la décision fort controversée en avait été prise par le non moins controversé précédent gouverneur de Tokyo, Ishihara Shintaro

Officiellement, l'opération avait pour motivation le fait que lesdites halles étaient devenues au fil des années vétustes, exiguës et causaient d'incessants embarras routiers à l'extrémité-même du quartier chic de Tokyo, Ginza, dont jadis il représentait le débouché sur la mer.

Or depuis une vingtaine d'années ont été confectionnés de nouveaux quartiers gagnés sur la mer (terre-plein), aussi la zone commerçante de Tsukiji, jadis considérée comme un sous-quartier, est désormais regardée avec convoitise par les promoteurs immobiliers qui sauront bien convertir chaque m2 en néo-Ginza, un peu comme si l'on avait la possibilité à Paris d'annexer un ancien secteur industriel pour en faire une extension des Champs-Élysées. Bonjour la culbute, si l'on me passe l'expression (notons que c'est un peu ce qui s'est passé avec l'ancienne halle aux vins de Bercy à Paris).

Bref, le marché de Tsukiji devait être déménagé à deux quartiers de sa base actuelle - le quartier de Tsukiji - et être entièrement relogé dans des installations hyper-modernes dans le quartier de Toyosu. Un hic cependant : les terrains supposés accueillir ces installations requérant un très haut degré d'hygiène étaient jadis occupés par des entreprises aux activités très hautement polluantes, par conséquent les terrains sont proprement imbibés de substances toxiques qui ne font pas bon ménage avec ce que l'Homme peut ingérer en toute sûreté.

Ishihara Shintaro - pour forcer les opposants à la relocalisation du marché - avait pourtant assuré pour ainsi dire la main sur le cœur que l'élite scientifique du pays qu'il avait mandaté avait trouvé une méthode ultime de décontamination des sols. C'était sûr, c'était certain... quoiqu'il n'était pas autorisé de savoir quelle était cette technique absolue.

Or voilà que nous apprenons que tout ne semble pas s'être déroulé aussi souplement que prévu et déjà parle-t-on d'un report à 2013, voire à 2016 du déménagement du marché de Tsukiji.

Échec non avoué de la décontamination des sols de Toyosu ? Moyen de faire augmenter le prix du m2 des terrains futurement libérés ? Absence de demande de la part des investisseurs potentiels pris comme tout le monde dans la crise ? Toute les hypothèses sont permises.

Légende photo : Nous sommes ici au-dessus du marché aux poissons de Tsukiji - Jérusalem céleste des amateurs de sushis du monde entier - reconnaissable entre tous à sa forme en hémicycle, débouchant sur la baie d'où sont débarqués une partie des cargaisons venues de la mer. Ce marché est comme on le voit d'ores et déjà "encerclé" de nombreuses tours de bureaux et d'habitation, mais aussi jouxte-t-il l'un des plus célèbres jardins de Tokyo, le Hama-Rikyū un joyau propre à apporter une nette valeur ajoutée au secteur si celui-ci venait à être débarrassé de ses installations poissonnières.

Voter
Voter
5
Signaler un abus
À voir également
Commentaires (9)
Seuls les lettres, chiffre et '_' sont autorisés.
Merci d'entrer votre adresse email
Envoyer
Annuler