Appel à témoins Marathon de Toulouse
En partenariat avec
Envoyez
vos photos & vidéos
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
205
Voter
Voter

Japon : L'agence nationale de sûreté nucléaire éclaboussée et remaniée

Grand Angle Info non vérifiée Info vérifiée Tokyo, Japon - 04 août 2011

Alors que les nouvelles du côté de Fukushima ne semblent pas fameuses, avec la découverte de taux de radioactivité record d'origine "inconnue", l'affaire du trucage d'un "sondage à la louche" lors d'une émission de télévision par la compagnie d'électricité Chubu Electric n'en finit pas d'accoucher de nouveaux développements.

Le scandale une fois révélé, l'agence nationale de sûreté nucléaire (ou N.I.S.A [Nuclear and Industrial Safety Agency] sous son nom en version anglaise) a voulu redorer son blason maintes fois terni depuis le début de la crise les 11 et 12 mars 2011, en exigeant énergiquement que Chubu Electric mène une enquête interne pour déterminer si pareilles manipulations de l'opinion publique s'étaient déjà pratiquées, histoire d'aller au fond des choses.

Or Chubu Electric n'a pas tardé à rendre public le fruit de ses investigations, véritable retour de boomerang : oui, la compagnie d'électricité a bien, en 2007, procédé à une telle manoeuvre malhonnête, obéissant en cela à une consigne expresse émanant... du N.I.S.A !

Coup de tonnerre ! L'organe suprême de contrôle du nucléaire au Japon s'occupait donc de prendre parti, et d'orienter l'opinion publique en toute illégalité. Et pas qu'une fois, d'ailleurs, comme le révèle la presse japonaise du jour.

C'est le cadavre qui sort de son placard de trop !

Aussi, le Ministre Kaieda Banri à la tête du Ministère de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie (ou M.E.T.I ) qui supervise le N.I.S.A a-t-il décidé de frapper un grand coup et de limoger plusieurs hauts responsables de cet organe dont les graves et nombreux dysfonctionnements l'ont quasiment disqualifié aux yeux de l'opinion publique.

Plus encore, il est même désormais question, afin de le rendre plus indépendant et moins soumis aux tentations commerciales, de décrocher le N.I.S.A du M.E.T.I et de le rattacher au Ministère de l'Ecologie après un vigoureux remaniement de sa composition, de sa structure et de son fonctionnement.

Cependant, les Japonais qui assistent indignés à ces révélations quotidiennes, découvrent avec horreur, jour après jour, que leurs élites - publiques comme privées - se sont depuis longtemps davantage préoccupées de leurs propres sinécures que de la sûreté du public, chacune regardant ailleurs en pensant que l'autre allait faire ce qu'elle-même se dispensait de faire. Paresse, connivence, collusion, il y a de tout dans ce chaudron de poix posé sur des coeurs nucléaires fondus à plusieurs milliers de degrés celsius.

D'ailleurs où en sommes-nous de ce côté-là ? Difficile à dire, car les informations font l'objet d'un certain niveau de rétention, et quand il y en a, elles sont confuses et dénotent une probable méconnaissance de l'exactitude de ce qui se passe au fond des centrales sinistrées de Tepco à Fukushima.

Une chose est sûre, c'est que l'on va enfin commencer à mener une cartographie aérienne des taux de radioactivité dans la région et dresser une carte des fermes irradiées afin de répondre à la défiance dont de nombreux Japonais font montre désormais à l'égard d'une part croissante de la production agricole nippone.

Des réformes en vue, et même la construction d'une muraille de 800 mètres de long conçue pour éviter que les matières radioactives n'entrent en contact avec la mer, à Fukushima, sont donc programmés. Des gestes certes bienvenus, mais certainement insuffisants pour effacer tout ce qui a été ou qui n'a pas été fait avant que la situation ne parvienne au seuil critique que nous lui connaissons aujourd'hui.

Légende photo : nous nous trouvons ici devant l'immeuble du M.E.T.I. qui renferme, entre autre, le N.I.S.A. Forte présence policière tout autour du bâtiment, regards torves lancés aux journalistes qui se trouvent à proximité. Qui sait ce qui se passe, se dit ou se prépare derrière ces fenêtres toutes pareilles et anodines.

Voter
Voter
205
Signaler un abus
À voir également
Commentaires (5)
Seuls les lettres, chiffre et '_' sont autorisés.
Merci d'entrer votre adresse email
Envoyer
Annuler