En partenariat avec
Envoyez
vos photos & vidéos
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
40
Voter
Voter

La Nécropole du Natus, ou des soldats étrangers morts pour la France hors des tranchées

Culture Info non vérifiée Info vérifiée La Teste-de-Buch, France - 09 novembre 2011

La nécropole de La Teste de Buch, près d'Arcachon, en Gironde, se découvre toujours par hasard : la "route" qui y mène, quasi-impraticable, n'est guère engageante, et l'indication de "Nécropole du Natus" donne plutôt à penser qu'il y a plutôt pas loin de là quelques vestiges archéologiques.

En cette semaine du 11 novembre, les seuls aventuriers à emprunter ce qu'il conviendrait mieux d'appeler "chemin forestier", sont les cueilleurs de champignons. Pourtant, ce lieu est un témoignage poignant de ce qui s'est passé non loin de là durant la guerre de 1914-1918.

La nécropole nationale de La Teste de Buch témoigne en effet des nombreuses victimes sénégalaises de cette guerre, 940 tirailleurs décédés de maladie dans un camp où ils avaient été conduits pour y reprendre des forces ... ironie que tous ces soldats vaincus aussi loin des tranchées. La zone marécageuse dans laquelle avaient été érigées 400 baraques en bois auront eu raison de leur santé, et le vaccin mis au point trop précipitamment pour les soigner n'aura pas suffi à les guérir. Parmi les 8000 soldats russes et les 15 000 artilleurs américains qui leur succédèrent dans le camp, 12 soldats russes et 87 soldats américains furent aussi victimes de la maladie.

Ce cimetière militaire, abrite, sous des stèles de différentes religions, les dépouilles de toutes ces victimes étrangères venues défendre la France. 90 ans après la fin de la guerre, nous ne les oublions pas.

Voter
Voter
40
Signaler un abus
À voir également
Commentaires (14)
Seuls les lettres, chiffre et '_' sont autorisés.
Merci d'entrer votre adresse email
Envoyer
Annuler