En partenariat avec
Envoyez
vos photos & vidéos
Un 1er mai très politique
Contributions
88
Commentaires
0
J'aimes
4
prev next
4
Voter
Voter

Un 1er mai très politique

Politique - 1 mai 2012

C'est un 1er Mai très politique qui a été célébré dans de nombreux pays en cette année 2012 importante politiquement, particulièrement en France et aux Etats-Unis.

A cinq jours de la présidentielle française, la fête du 1er Mai a pris un tour très politique : plusieurs milliers de salariés sont descendus dans la rue à l'appel des syndicats dénonçant le "vrai travail" de Nicolas Sarkozy, qui va rassembler ses troupes à Paris au Trocadéro, tandis qu'à l'Opéra Marine Le Pen renvoyait dos-à-dos les deux finalistes. 

A Paris, le bal des défilés s'est ouvert avec Marine Le Pen, plusieurs milliers de sympathisants frontistes ont ovationné leur championne sous une nuée de drapeaux tricolores. "Sarko-Hollande c'est pareil", "ni droite ni gauche, bleu marine", "on est chez nous", scandaient des manifestants. 

Le cortège a déposé une gerbe sous la statue Jeanne d'Arc avant d'écouter Place de l'Opéra le discours de Marine Le Pen qui, sans surprise, a renvoyé dos-à-dos Nicolas Sarkozy et François Hollande: le 6 mai ce sera "un simple employé de la BCE qui sera élu", a-t-elle lancé. "Vous voterez en votre conscience librement", a-t-elle dit à ses 6,4 millions d'électeurs du premier tour. Pour sa part, elle "votera blanc". 

De leur côté, cinq syndicats - CGT, CFDT, Unsa, FSU et Solidaires - ont appelé les salariés à manifester dans 289 défilés dans tout le pays pour la fête traditionnelle des travailleurs, axée sur les revendications sociales.  "Il y a une importance particulière à ce que les cortèges syndicaux soient fournis aujourd'hui", a affirmé le leader de la CGT Bernard Thibault, qui voit une "symbolique particulière" à cette journée, pour contrer le rassemblement concurrent de Nicolas Sarkozy au Trocadéro afin de célébrer la "vraie fête du travail" après avoir évoqué le "vrai travail". 

Dans les grandes villes, la plupart des cortèges ont démarré dans la matinée: ils étaient 40.000 à Toulouse, 20.000 à Marseille sous des drapeaux rouges, 10.000 à Nancy, 6.000 à Rouen et 5.000 à Strasbourg.

Source : AFP

 

Les témoins
panpan
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
elaspot
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
Martin_Esposito
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
UrielDiArnauld
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur
Suivre
Ajouté
Abonné
Supprimer
Supprimé
En attente
Chargement
Erreur