dsq
En partenariat avec :

Conseils

Tutoriel Photo

Faire un maximum de photos

Prenez un maximum de vidéos et de photos lors de l'événement. Vous pourrez ensuite faire le tri, et nous envoyer les meilleures ! Une seule photo, ne suffit souvent pas à rendre compte d’un événement.

Vite, vite, vite !

Envoyez-nous vos photos/vidéos le plus rapidement possible. Si vous attendez, votre image perdra de son intérêt et de sa valeur. Le journal télévisé présente l'actu du jour, pas celle de la semaine précédente ni même celle de la veille !

Ne compressez pas vos vidéos ou photos avant de les envoyer, nous préférons une qualité optimale. Nous acceptons des dossiers très lourds, jusqu'à 200 mégaoctets (200 Mo). Ne retouchez pas non plus vos photos.

Légendez correctement vos photos et vidéos !

Indiquez bien dans le titre toutes les informations (qui, quoi, où). Par exemple : "Paris : Bernard Thibault en tête de la manifestation pour les retraites".

Les mots-clés sont également importants pour retrouver vos photos/vidéos : indiquer bien "bernard thibault, thibault, manifestation, retraite, cgt, syndicat".

Dans le descriptif, notez un maximum d'informations :"Bernard Thibault, secrétaire national de la CGT a pris la tête du cortège parisien place de la République, réunissant 150 000 personnes, pour réclamer le retrait de la loi sur les retraites, le 25 novembre 2013".

Si vous avez pris en photo ou en vidéo plusieurs personnalités, notez les noms sur chaque photo ou dans le descriptif.

Replacez la scène dans son contexte

Pour que vos images aient une signification et de la valeur, il est primordial de les REPLACER DANS LEUR CONTEXTE. Prenez des plans larges, pour aider à situer l'environnement (le lieu géographique, la météo, l'heure, etc...) Par exemple, si vous prenez une personnalité dans une manifestation ou un lieu précis, essayez de la prendre avec le contexte (plan large, personnalité en pied et entourée des autres manifestants) puis en plan moyen (cadrée à la taille), et enfin en gros plan.

Tutoriel vidéo

Durée

Filmez toute l'action, rien que l'action. Evitez les plans séquences trop longs, où il ne se passe rien. Evitez aussi de filmer par petits bouts de deux secondes, vous aurez du mal à monter vos images, le tournage risque d'être trop saccadé. Si l'action se déroule sous vos yeux, filmez en continu sans couper l'enregistrement !

Les reporters d'images professionnels réalisent des plans d'une durée minimale de 7- 10 secondes, pour être sûr de pouvoir en tirer au montage final 3, 4 secondes d'images intéressantes (celles qui bougent le moins, où il se passe quelque chose d'intéressant).

N'hésitez pas à découper les scènes au montage. Au lieu d'envoyer 6 minutes de film, envoyez 3 films de deux minutes, si chaque séquence est cohérente. La communauté pourra ainsi accéder directement à la partie qui l'intéresse le plus.

Positionnement

C'est le plus important! Il faut anticiper l'action, se placer face à elle. Essayez toujours d'être au plus près, cela vous évitera de zoomer (à éviter en filmant, sauf nécessité). L'idéal, c'est de trouver la bonne place qui vous évite de trop vous déplacer. D'un bon emplacement, vous devez pouvoir filmer deux ou trois choses différentes. Evitez de vous déplacer en filmant, sauf nécessité, car il est difficile de rester stable.

Attention: NE PRENEZ AUCUN RISQUE ! Dans la précipitation, pensez à vous mettre à l'abri du danger. Si vous êtes témoin d'un accident, appelez les numéros d'urgence et portez secours aux blessés. Bouger ou ne pas bouger ?

Deux options possibles, quand vous êtes témoin d'un événement. Un cadre fixe: vous ne bougez pas, l'action se déroule à l'intérieur du cadre (vous êtes devant un défilé, dans une manifestation, on voit la banderole et les gens derrière). Ou vous accompagnez l'action (vous marchez à reculons, et filmez le visage d'un manifestant avançant et criant un slogan).

N'oubliez pas de filmer en plan large, où l'on voit l'ensemble de la scène. Evitez surtout de zoomer et dézoomer continuellement. Prenez un plan large, arrêtez l'enregistrement, zoomez sur une action ou un visage, puis reprenez l'enregistrement. Multipliez les valeurs de plan: un plan large, un plan à la taille, puis un gros plan.

Exemple pour une manifestation: D'abord le défilé vu de loin, en plan large (montez sur un banc, au deuxième étage d'un immeuble), pour donner une idée de l'importance du défilé (première information). Ensuite vous pouvez filmer le début du défilé, la première banderole, avec un plan suffisament large pour pouvoir lire le mot d'ordre (deuxième info).

Après, un plan plus serré où l'on voit par exemple deux manifestants, cadrés au-dessus de la taille, en train de chanter un texte écrit pour le défilé (troisième info).

Terminez par un gros plan, un manifestant qui s'est placé un autocollant sur le visage, qui s'est peint, qui s'est inscrit un slogan sur la joue (quatrième info)...

Si l'action se passe loin, essayez de vous caler sur un arbre, un poteau, posez votre caméra au sol, sur un banc, etc. Tenez toujours votre caméra à deux mains, et regardez dans le viseur ou sur l'écran LCD pour avoir un retour sur ce que vous filmez. Quand on zoome, il est plus difficile de rester stable.

Exposition, contre-jour

Evitez de filmer quelqu'un placé devant une fenêtre, ou qui a le soleil dans le dos. Idéalement, la lumière doit venir de derrière vous, et illuminer la situation, la personne interviewée. Comment réaliser une bonne interview ?

Choix de la personne

Il faut toujours s'interroger sur l'intérêt de réaliser une interview de telle ou telle personne. Il faut toujours poser des questions en rapport avec la fonction de la personne choisie.

Si c'est un témoin d'un incendie, demandez-lui ce qu'il a vu. Ensuite au chef des pompiers combien d'hommes ont été mobilisés. Enfin posez au préfet des questions sur les normes de sécurité et les mesures pour évitez que l'incident se renouvelle.

S'il y a un débat ou une polémique, interrogez toujours les deux parties en présence. L'avocat de la personne agressée, l'avocat des agresseurs, les usagers mécontents (ou non) de la grève, mais aussi les représentants des grévistes, les deux versions des voisins qui s'accusent mutuellement, etc. Faire parler les deux parties qui s'opposent, de manière équilibrée, c'est l'un des principes de base du journalisme.

Choix du lieu de tournage

Idéalement, l'interview doit se réaliser dans l'environnement de la personne interviewvée. Si c'est un garagiste, dans son garage, si c'est un pompier, devant l'incendie, etc. Evitez de réaliser une interview devant un mur (pas de perspective, pas de possibilité de situer le lieu). Si on voit dans quel cadre se déroule l'interview, c'est plus informatif, plus intéressant.

Identité de la personne à qui vous posez les question

Demandez toujours le prénom, nom et fonction de la personne a début de l'interview. Si le nom est compliqué, demandez d'épeler.Vous pouvez aussi filmer la carte de visite, où seront visibles toutes les informations.

Questions

Première règle: pas de questions fermées ! Il ne faut pas de réponse uniquement par "oui" ou "non". Exemple. Un sportif revient de convalescence: "Vous allez bien? - Oui"...pas très informatif ! Il vaut mieux demander: " Pourquoi allez-vous mieux?" - Les médecins ont bien soigné ma blessure à la cheville, c'était en fait une petite entorse, je me suis reposé à la campagne pendant trois semaines"...

Pensez à bien faire le tour du sujet: "Quand et où est-ce arrivé? Pourquoi est-ce arrivé? Comment ça s'est passé?"

Cadreage

Il vaut mieux que la personne vous regarde dans les yeux, et pas la caméra (on aurait l'impression qu'il parle en direct, comme un présentateur!). Dans l'idéal, la personne doit être légèrement décentrée, et cadrée soit à gauche, soit à droite. En photo, comme en vidéo, on ne centre jamais, on privilégie la règle des 1/3, 2/3. Les lignes de force de l’image sont sur les tiers horizontaux et verticaux.

Lumière

Si vous disposez d'un éclairage d'appoint sur votre caméra, n'hésitez pas à vous en servir, notamment à l'intérieur. Souvent les visages apparaissent trop sombres.

Evitez de démarrer une interview, si une lampe est posée juste derrière votre interlocuteur. Il y a de grandes chances pour que la caméra se règle mal, et que le visage de la personne soit sombre. Au contraire, placez dans l'idéal la lampe de bureau devant votre interlocuteur, afin d'éclairer son visage.

De même, si vous êtes à l'extérieur, en léger contre-jour, n'hésitez pas à utiliser votre petite lampe d'appoint.

Son

Bien entendre la personne est essentiel pour une interview. Evitez les endroits trop bruyants. Privilégiez les endroits les plus calmes possibles. Lors d'une manifestation, par exemple, proposez à votre interlocuteur de se déplacer en marge du défilé pour être plus isolé du bruit et mieux l'entendre. Si vous tenez un micro : minimum à 30 centimètres de la bouche. Rapprochez le micro, si un bruit inattendu vient parasiter l'interview.

Les différentes valeurs de plan

Très gros plan
Un détail, un visage avec le menton. Le front peut être coupé. Un très gros plan doit pouvoir être utilisable, il faut être particulièrement fixe.

Gros plan
Un visage en entier, par exemple.

Plan moyen
Sur un personnage c’est un plan qui comprend le buste et le visage. Il assure une bonne présence du personnage.

Plan américain
C’est une plan un peu plus large qui intègre le ceinturons et les revolvers (d’où « américain »).

Plan en pied
Le personnage est complètement dans le cadre. C’est un plan de présentation.

Plan large
C’est un plan de présentation, un paysage, une scène de spectacle, une rue.

Plan panoramique
De gauche à droite ou du bas vers haut. C’est un plan narratif et informatif. Il veut montrer quelques chose aux téléspectateurs (la taille d'un joueur de basket, la longueur d'une voiture...). Il doit être le plus stable possible. Il ne doit pas être trop long (10s). Il doit commencer par un plan fixe et se terminer par un plan fixe. Il est utile de le doubler dans les deux sens. S’il n’est pas réussi, il est essentiel de le recommencer.

Travelling et plan séquence
C’est aussi un plan narratif. Il doit être le plus stable possible. Il doit avoir un début et une fin. Il ne doit pas être trop long (entre 10 et 20 s).

Appels à témoins
Météo France a placé onze départements , de la Bretagne au Nord-Pas-de-Calais, en alerte orange aux vents violents... Lire l'article
Météo France a placé onze départements du pays en alerte orange pour la journée de dimanche et jusqu'à lundi matin. Météo... Lire l'article
Les opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes se mobilisent à pied, en vélo et en tracteur ce samedi dès 11 heures à... Lire l'article
Le littoral corse a été placé en vigilance orange aux forts vents et vagues-submersion par Météo France pour ce lundi, de... Lire l'article
Le littoral atlantique a été placé en vigilance orange aux forts vents et vagues-submersion par Météo France pour ce... Lire l'article